24 août 2019

Jeu - Un personnage énigmatique

Pour terminer cet été en jeux et en lecture, voici un personnage bien énigmatique : un sourire bienveillant … mais les poings serrés en signe de force ! Qui est-ce et où se trouve-t-il ?


© PCB
Réponse le 29 août

21 août 2019

Affaires d'honneur de Pierre Grenet

Et si vous vous reposiez de toutes ces promenades "nez en l'air"… 
en bouquinant tranquillement chez vous. 

Voici une note de lecture - demandée à Jacques Primault, notre aviateur historimien – concernant un livre écrit par un Isséen, Pierre Grenet. Une fois n’est pas coutume, le livre ne porte pas sur Issy-les-Moulineaux mais sur un sujet historique plus général :  les combats de nos aviateurs en mai 1940. Ce sujet nous est cher car les liens entre Issy-les-Moulineaux et l’Armée de l’air ont toujours été très étroits, via le terrain d’aviation et l’état-major de l’Armée de l’air tout proche.





Intitulé Affaires d’honneur, édité aux éditions Riquetti, ce livre (ci-dessus) évoque la vie personnelle, la carrière militaire et les combats de l’oncle de l’auteur, le commandant Pierre Grenet, ancien Cyrard, puis aviateur, qui fut d’octobre 1939 à mai 1940 commandant du groupe de bombardement d’assaut II/54 (écusson ci-contre), volant sur Bréguet 693. Il trouve la mort le 18 mai, son avion étant littéralement coupé en deux par la Flak allemande, son mitrailleur pouvant miraculeusement sauter en parachute.


Peinture de Bernard Lengert

L’auteur n’est pas un historien de métier (il a travaillé notamment à France Telecom Multimédia) mais ses nombreuses lectures et ses recherches approfondies sur son oncle, sur les combats aériens en mai 1940 et sur le contexte politique et militaire du moment, donnent une épaisseur à son texte, écrit dans un style très agréable. On croit tout connaître de cette période - le déficit d’avions modernes, les erreurs stratégiques de l’état-major, le courage et les importantes pertes des aviateurs (voir le site : www.passionair1940.fr)  mais on en apprend encore sur les causes de cette débâcle. 

Passage éclaire © XDR

Et là, l’auteur ne mâche pas ses mots, parlant, pour certains militaires, parfois très haut placés, de « coupable complaisance », de « trahison » voire de « coup d’État fasciste », jusqu’à pointer l’ombre de la Cagoule et des Ligues de droite, tout ceci expliquant le sous-titre du livre.


Même si l’auteur aborde, vers la fin du livre, des questions familiales ou expose des considérations très personnelles sur les événements et la notion de « héros », les deux premières parties en revanche sont passionnantes, décrivant au jour le jour le courageux combat de ces pilotes, observateurs et mitrailleurs, bombardant en vol rasant et soumis aux tirs meurtriers des DCA mobiles allemandes. Au travers d’un journal - reconstitué - de l’avant-guerre de son oncle, l’auteur fait un clin d’œil à Saint Exupéry, lui-même en missions de reconnaissance à la 33e escadre sur Bloch 174 durant cette même période.

J. Primault

19 août 2019

Réponse - Et une, et deux et trois !

Vous les avez trouvées finalement ces têtes …  


© M. Julien

Il s'agit de mascarons, ces figures humaines parfois effrayantes, dont la fonction primitive était de chasser les mauvais esprits des demeures. Elles protègent l'immeuble du 10 avenue de la République, en Centre ville (ci-dessous).

© M. Julien

L'avenue a été percée lors des opérations d'aménagement de l'ancienne propriété du "Couvent des Oiseaux" à la fin du XIXe siècle. Mais n'y voyez aucune relation de cause à effet !  PCB

14 août 2019

Jeu - Et une, et deux, et trois !





Où sont-elles donc passées ? Une bonne occupation pour ce long week-end du 15 août. A vous de voir. © M. Julien.

Réponse le 19 août, 18 h

11 août 2019

Réponse - Mondrian à Issy ?





Dommage que ce ne soit pas un Mondrian ! Rien à voir. Cet étrange dessin géométrique se trouve sur la porte d'entrée du Foyer-Accueil des Jeunes travailleurs (ci-dessous)  6 rue Charlot. Charlot ? Rien à voir avec Charlie Chaplin. Le nom de la rue, située dans le quartier Val de Seine/Les Arches,  a été choisi, en 1906, en souvenir de Jean-Baptiste Charlot, Maire d’Issy de 1888 à 1894.

Foyer-Accueil des Jeunes travailleurs. © M. Julien

Prochain rendez-vous le 14 août, 18h.

7 août 2019

Jeu - Mondrian à Issy ?

Changement de décor… Là, si vous trouvez, c'est que vous êtes vraiment très fort !!!!  On dirait vraiment du Mondrian, mais non…

© M. Julien
Réponse le 11 août, 18 h.

5 août 2019

Réponse - un parfum d' Orient ?

© M. Julien
Alors ? Rien à voir avec l'Orient… il s'agit en fait du haut du clocher de la chapelle Sainte-Clotilde, dite "chapelle rose", située au n°8 rue de l'Abbé Grégoire, dans les Hauts d'Issy. Historim y a consacré un article il y a quelques années - à lire et relire pour tout connaître de son histoire ! http://www.historim.fr/2014/05/lecole-et-leglise-sainte-clotilde.html


 La chapelle rose. © M. Julien

Prochain rendez-vous le 7 août, 18 h.

1 août 2019

Jeu - un parfum d'Orient ?

Après une pause littéraire et… policière, repartons à la découverte de notre commune d'Issy avec cette étrange vue, qui nous apporte un parfum d' Orient ?

© Michel Julien

Réponse le 5 août, 18 h