23 septembre 2016

La Demoiselle d'Issy - le 18 septembre 2016

Comme promis, voici quelques compléments aux deux articles précédents concernant cette inoubliable Journée du Patrimoine du 18 septembre 2016.

Une conférence avait été organisée au Musée , en présence de M. le Maire André Santini, sur les débuts de l'aviation à Issy, avec l'historien Georges Pagé, le général Jean-Pierre Faure et M. Farman, l'arrière-petit-neveu d'Henri Farman, celui qui réalisa le première kilomètre en circuit fermé, le 26 octobre 1907. Un diaporama permettait de suivre les exposés de chacun. Mais, auparavant, les responsables d'Aérorétro leur avaient présenté leur fameuse "Demoiselle" (ci-dessous).

Présentation de la "Demoiselle". © A. Bétry
Puis, au 82 rue Henri Farman, juste en face de l'héliport (ci-dessous), M. le Maire, entouré de conseillers de quartier,  de membres de l'association, de Christophe Provost, maire-adjoint à la Culture, et de la présidente d'Historim, inaugurait la borne "Hélicoptères" de l'itinéraire La Mémoire du Champ d'aviation, un circuit en 8 étapes autour de l'ancien terrain d'aviation.

Au pied de la tour Accor, 82 rue Henri Farman. © A. Bétry

Retour au Musée, pour découvrir le spectacle "Roland Garros, entre aviation et vie de bohème", autour de la "Demoiselle", avec un public enthousiaste qui reprit en chœur les refrains, parfois coquins, des chansons d'époque, interprétées par Pascale Durand et Aurélien Noël, à l'accordéon (ci-dessous) ; spectacle donné un peu plus tard au PACI (article précédent). Au programme : 

"L'aviateur rigolo"
   Refrain
J' suis aviateur
Et grâce à mon petit moteur
C'est moi le champion d' la hauteur
De la longueur et d' la largeur
J' suis aviateur
Et je peux dire d'un air blagueur
Que sans être cambrioleur
Je monte-en-l'air, y a pas d'erreur

Pascale et Aurélien au Musée. © A. Bétry

La famille Pigout, de la Compagnie du Masque, en costume d'époque (ci-dessous), évoquait les souvenirs de Roland Garros, prenant possession de sa "Demoiselle" sur le terrain d'Issy et tentant avec plus ou moins de succès de décoller.

18 septembre 2016 : la Compagnie du Masque et la "Demoiselle". © A. Bétry
27 avril 1910 : Roland Garros à bord de la "Demoiselle"
© Musée de l'Air.

"Je pris possession de mon appareil sur le terrain d'Issy [raconte Roland Garros]… Je m'installai dans l'appareil pour m'accoutumer à la position… On était assis sur un simple cuir tendu à 10 cm du sol et de la tête on touchait les ailes" - une position bien visible sur la photo ci-dessus.
Garros continue : "Ce n'est qu'au cinquième essai que, brusquement, je compris… Alors je réussis à voler et, surtout, à me poser sans casse". C'était le 27 avril 1910 (photo ci-dessus).

Le 19 septembre, la fête est finie. La "Demoiselle" repart, non pas par les airs, mais dans un gros camion… et ses ailes démontées (ci-dessous) ! Encore un grand merci à tous ! PCB

Sortie du Musée. © A. Bétry

Un demi-tour au milieu de la chaussée. © A. Bétry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire