6 décembre 2011

7 décembre 1988-la terre tremble en Arménie

Les Oiseaux, de Albert Avetisyan. © A. Bétry

C'est dans le nord de l'Arménie, aux environs de la ville de Spitak, que se situe l'épicentre de ce tremblement de terre de 6,9 sur l'échelle de Richter qui, à 11h41, dévaste la région. En huit secondes, une faille s'est formée sur plus de 20 km. Le bilan est lourd : entre 25 000 et 30 000 morts, plus de 15 000 blessés et 530 000 sans abri.
Le monde entier se mobilise. La communauté arménienne d'Issy-les-Moulineaux, installée depuis les années 1920 dans notre cité - après le génocide perpétré par les Turcs (voir Histoire-dates) - se sent particulièrement concernée.
En témoignage de reconnaissance pour l'aide humanitaire apportée par la Ville à l'Arménie, le sculpteur Albert Avetisyan offre cette sculpture en bronze, les Oiseaux, placée dans les Hauts d'Issy, dans le quartier arménien, près du parc Henri-Barbusse, à l'angle des rues Erevan et la Défense. L'artiste est né en Géorgie et a fait ses études à Erevan, capitale de l'Arménie, avant de venir en France. PCB

Des reportages sont là pour rappeler ce qui s'est passé ce terrible jour de décembre 1988. Alors souvenons-nous en, en écoutant ce professeur au milieu des ruines :
http://www.dailymotion.com/video/xemyth_armenie-tremblement-de-terre-de-198_news

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire