23 juin 2014

Georges-Touchard Lafosse : grand reporter à Issy

Nous avons déjà évoqué ce personnage haut en couleurs, à la fois journaliste et essayiste, lorsque nous avons parlé des crayères et du blanc de Meudon : http://www.historim.fr/2013/01/les-crayeres-dissy-les-moulineaux.html

Sa collection d'ouvrages illustrés sur les provinces de France, écrits sous la Restauration (1814-1830), annonce les guides de voyages des temps actuels. L'un de ses livres est consacré à l'Histoire des environs de Paris.

Voici ce qu'il écrit en 1834 sur Issy.

Sur le vin 

"Le territoire d'Issy produisait, au quinzième siècle, un vin égal au nectars de Rhodes et au Falerne tant vanté par Horace. Hélas ! ce produit est bien déchu, et jamais, assurément le vignoble d'Issy ne sera célébré dans les vers de nos rimeurs modernes".

Sur l'industrie, outre le blanc de Meudon 

"On fabrique à Issy des produits chimiques, dans des établissements dont MM. Gevelot, J.-J. Ador, Lepelletier, Robiquet et Boyveau sont propriétaires -M. Chauvrière a fondé dans le même village une afinerie d'or et d'argent".

Plus étrange

"Enfin, on fabrique à Issy, sous la direction de M. Jaudez-Bouché, des cordes de boyau pour instruments d'harmonie, horloges, chapellerie, passementerie, bretelles, tours, raquettes, rouets, fouets, arçons, timbres de tambours, etc. Le fabricant tient un entrepôt à Paris, rue Grenétat, n°29".

Tout un programme ! PCB


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire