22 août 2016

Benjamin Attahir - Villa Médicis

© A.B.
Une rentrée sous les meilleurs auspices pour le compositeur-chef d'orchestre Benjamin Attahir dont Historim a fait la connaissance l'an passé !

La Pastorale d’Issy, premier opéra en langue française, est née une seconde fois dans une écriture contemporaine grâce au talent du jeune chef d’orchestre Benjamin Attahir. Cette renaissance  a pu se réaliser grâce au soutien inconditionnel de M. André Santini notre maire. Sa totale confiance a permis à la présidente d’Historim de transmettre la nature et la marque de l’engagement que chaque intervenant (chanteur, musicien, chef d’orchestre…) devait renvoyer. L’émotion fut ce 9 avril 2015 à la hauteur de l’événement !

En mai 2016,  Benjamin est nommé pensionnaire de l'Académie de France, à Rome. Et ce 1er septembre, il entre pour une année à la Villa Médicis de Rome. Un grand plaisir pour notre association ainsi que pour notre commune.

Bon vent à Benjamin que nous félicitons et entourons de notre affection ! A.B.


Petit historique de l'Académie de France à Rome

L’Académie de France à Rome, créée par Louis XIV en 1666, a pour mission fondatrice l’accueil d’artistes et de chercheurs pour leur permettre de poursuivre leurs travaux, études et recherches.
Selon un critère d’excellence, la sélection est faite par un jury international pour des candidats âgés de 20 ans à 45 ans sur la base d’un projet artistique ou de recherche.
Toutes les disciplines de la création sont admises, un concours de sélection étant lancé chaque année en janvier et la durée de résidence commençant en septembre pour une durée de douze mois.
Les pensionnaires bénéficient d’une bourse, d’un appartement et d’un atelier.

En octobre 2015, Fleur Pellerin ministre de la culture et de la communication a retenu le paléontologue Yves Coppens comme Nouveau Prix de Rome dont la mission est l’accompagnement des 16 pensionnaires de la promotion 2015-2016.

Pour l’année 2016-2017, les pensionnaires au nombre de 14 figurent sur une liste établie (ci-dessous) par le Ministère de la culture en date du 23 mai 2016.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire