13 janvier 2022

Tarots enluminés, visite au Musée français de la carte à jouer d'Issy

Nous étions en petits comités, masques sur le visage et pass sanitaires en mains, pour découvrir cette exceptionnelle exposition, que l'on vous a déjà présentée. Mais ce jeudi matin 13 janvier, pour cette visite privée, nos Historimiens étaient accompagnés de Charlotte, conservateur du patrimoine, et Gwenael, attaché de conservation, deux piliers du Musée. 
Nous nous rendons au premier étage du Musée, où se tient l'exposition. Après nous avoir donné quelques repaires géographiques : le tarot est originaire d'Italie et, tout particulièrement, des cités-États que sont au XVe siècle Milan, Florence et Ferrare, trois salles que nous allons découvrir ; artistiques : le jeu de cartes et le tarot en particulier, est décoré par des peintres de talent ; historiques : c'est à partir de 1440 que le tarot gagne toute l'Italie, puis vers 1500 arrive en France, à Lyon puis à Marseille.… Une splendeur lorsque l'on pénètre dans la première salle avec ces "murs imprimés" de cartes (ci-dessous). 

Un mur de cartes à l'entrée de l'exposition. © PCB

Même spectacle dans les salles suivantes. Et puis, dans des vitrines, bien à l'abri, sont exposées des pièces maîtresses, de toute beauté qui viennent de grandes collections internationales et très rarement montrées au public. 

Le Chariot d'Issy © PCB


À commencer par "le Chariot d'Issy" (ci-contre), une carte peinte probablement à Milan, datant de 1441-44, et conservée au Musée français de la carte à jouer, notre musée, depuis son achat en 1992 ! 
Dans la partie supérieure, une jeune femme portant un globe et une épée est entourée de ses quatre servantes. Elles sont emportées dans un chariot tiré par deux chevaux que mènent deux jeunes gens, comme le montre la partie inférieure de cette carte tout en or. 



On peut admirer aussi les deux valets milanais, prêtés par le musée de Hanovre, datant de 1444-1450. Il y a le valet d'épée et le valet de deniers. Ce dernier porte dans la main gauche un disque orné du blason  des Visconti, une guivre, c'est-à-dire un serpent dressé dévorant un enfant. 

Historimiens en visite. © PCB

La visite se poursuit dans la salle dédiée à Florence avec ce Tarot dit d'Alexandre Sforza (ci-dessous) : 15 cartes accrochées au mur, qui proviennent de deux collections différentes qui ont été faites pour Alexandre Sforza, seigneur de Pesaro de 1445 à 1473.

Tarot dit d'Alexandre Sforza. © PCB

La visite se termine par les tarots de Ferrare. Les questions sont nombreuses auxquelles répondent nos deux guides avant que nous nous séparions. Un grand grand merci à Charlotte et Gwenael, sans oublier Denis pour cette matinée hors du temps ! PCB.

Aucun commentaire: