30 décembre 2010

L'hôtel de ville



La parade devant l'hôtel de ville, 13 janvier 2008 (© A. Bétry)

Vers 1638, le président de la Chambre des comptes, Jacques Tubeuf (1606-1670) entreprend la construction d'une demeure à l'angle de la Grand Rue (actuelle rue Ernest Renan) et de la rue de la Reine Marguerite (actuelle rue Horace Vernet). Le financier Nicolas Beaujon (1708-1786) rachète vers 1760 la propriété, ainsi que celle édifiée un peu plus tôt pour Mme de Villesavin par le maître d’œuvre Antoine La Loire, auxquelles il ajoute en 1773 celle d'Antoine François Hébert, trésorier général de l’Argenterie des Menus Plaisirs et Affaires de la chambre du roi, située au nord des deux premières.
Nicolas Beaujon demande à l'architecte Etienne Louis Boullée de transformer l’ensemble en une demeure prestigieuse. L'hôtel de Villesavin  devient le corps principal de l'hôtel Beaujon dans lequel il aménage des appartements, ainsi que deux escaliers. Deux ailes en retour sont construites, encadrant la cour donnant sur la grand rue. Les deux autres demeures vont abriter communs et écurie. La façade sur jardin comporte un avant-corps central de trois travées. Boullée y refait le décor intérieur, crée une orangerie et des jardins à la française. Ce vaste domaine est alors considéré comme l’une des plus belles demeures des environs de Paris. Beaujon revend en 1784 l'hôtel qui passe entre diverses mains : le duc et la duchesse de l’Infantado, puis Louis Bourgain, avant de devenir en 1837 l’annexe d’une aristocratique maison d’éducation parisienne tenue par la Communauté des Dames de Saint-Augustin : "La Maison des oiseaux". Elles y font aménager un cloître en fermant la cour des communs ainsi qu'une chapelle.
En 1892, la propriété est divisée en plusieurs lotissements. Le lot comprenant l'ancienne maison de maîtres est acheté par la municipalité qui y établit son hôtel de ville. L'architecte Louis Bonnier y entreprend des travaux de 1893 à 1895. Il installe la salle des fêtes dans une ancienne cour, crée une vaste salle du conseil dans les appartements du 1er étage. Un important décor de peintures et de sculptures complète ces transformations.



Adresse : 62 rue du Général Leclerc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire