3 juillet 2011

Ile Saint-Germain - découverte d'un parc imprévisible

Passée la grille, à droite, vous êtes dans un jardin sauvage. Les herbes, fleurs et plantes poussent en liberté, un peu surveillées quand même. A gauche, en contrebas, quelques ruches sont groupées dans la verdure à côté d’une mare. C’est le royaume des oiseaux, insectes, hérissons et autres bestioles.
Bifurquez à gauche ; vous arrivez au jardin des lavandes. Elles poussent en plein soleil, sur des cailloux blancs, protégées par un mur de pierres sèches, entourées de romarins, euphorbes, genévriers, pins d’Italie.
Panneau explicatif d'oxygénation des poissons.
Suivez les allées sinueuses à travers des pelouses plantées de quelques arbres et des jardins bien ordonnés : voici la Maison de la Nature pour une petite halte. Derrière, les poneys ont leur club. Ailleurs, les chiens ont leur enclos pour jouer avec leurs copains.
 Ici, même les poissons sont chouchoutés ; lorsqu’un orage pollue les eaux de la Seine, on leur envoie de l’oxygène pour qu’ils respirent mieux.

Continuez votre chemin, voici le parc à l’anglaise : pelouses vallonnées piquetées de jonquilles, arbres majestueux, aires de jeux pour enfants, pour pique niques, panier de basket, tables de ping-pong et tout au bout, sur son tertre, la Tour aux Figures de Dubuffet.

Mais oui, vous êtes à Issy-les-Moulineaux sur l’Ile Saint-Germain et chaque promenade vous fera faire des découvertes.

Le parc de 21,5 hectares est situé sur un ancien terrain militaire racheté par le département en 1977-78. Des pans de murs d’anciens bâtiments, réhabilités, délimitent plusieurs jardins de genres différents. Les jardiniers entretiennent et améliorent le site et créent de nouveaux paysages d’année en année. Vous en apprendrez plus tout au long de cet été. Nicole Rousset

À la semaine prochaine ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire