17 mars 2012

Les Caudron, une famille d'avionneurs

Les anciens connaissent les usines Caudron-Renault, implantées à l'emplacement de l'actuel 52 rue Guynemer, dans le quartier du Val de Seine. Rachetée par Renault en 1932, bombardée pendant le guerre, en 1943, nationalisée à la Libération, la petite usine des frères Gaston et René, installée en 1915 à Issy, emploie, en 1946, 1200 employés, dont 100 femmes.
Pendant toutes ces années, les Caudron se sont illustrés dans des records, des inventions aéronautiques, des productions en série. Temps forts de cette saga familiale.

René et Gaston Caudron. ©ctie.monash

Gaston, né en 1882, René en 1884, sont fils d'agriculteurs de la Somme. Très tôt venus à l'aviation, Gaston obtient le brevet  n°434, le 3 mars 1911, René, le n°180 le 9 août 1910. Mais c'est en tant que constructeurs qu'ils vont se rendre célèbres. Dès 1909, au Crotoy, ils fondent leur première société : les Aéroplanes Caudron frères, qui devient l'année suivante Société des avions Caudron. Gaston trace les plans, René construit et assemble. Ils migrent à Rue, dans la Somme.
En 1911, c'est à Issy qu'il monte une école de pilotage civil. Deux ans plus tard, ils créent une école de pilotage militaire. Puis, en 1915, à la demande du ministère de la Guerre, ils installent une usine à Issy. La même année, le 12 décembre, Gaston se tue sur l'aérodrome de Lyon-Bron, au cour d'un vol de présentation sur un bimoteur.
L'atelier d'Issy-les-Moulineaux
© Musée de la carte à jouer.
L'usine tourne à plein pendant toute la durée de la guerre : 4000 appareils sont construits, dont le célèbre G4, premier bimoteur construit en série.
A leur actif un certain nombre de records.
1913 - 1er et 2e prix de biplan ; 1er prix de vitesse du tour de piste et 2e prix de lenteur ;
De nombreuses inventions, dont en 1913 le premier avion amphibie.
Et de grands événements de l'histoire de l'aviation :
1921, Adrienne Bolland, engagée comme pilote d'essai, traverse, à bord d'un Caudron G-3, la cordillère des Andes.
Hélène Boucher sur le Rafale de ses exploits. © XDR
1934, Hélène Boucher, en contrat avec la nouvelle société Caudron-Renault, remporte la Coupe de vitesse sur un Rafale, à 409 km/h.

En 1938, René Caudron se retire des affaires. Il meurt en 1959. PCB



Pour en savoir plus :
www.ctie.monash.edu.au/hargrave/caudron.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire