8 mars 2015

La famille Menou à Issy

Le personnage

Portrait de J.F. Menou, baron sous Louis XVI,
membre du Tribunat en 1802. comte d'Empire en 1808
Jacque-François baron de Menou (1750-1810) mena une carrière militaire pas toujours couronnée de succès sous l’Ancien Régime et la Révolution. Député de la noblesse pour la Touraine aux états-généraux de 1789, il se rallie au tiers-État puis se bat de nouveau. Sous les ordres de Bonaparte, il fait la guerre d’Italie en 1796/97 avant d’être de l’expédition d’Égypte (ci-dessous) en 1798/99. En 1800, après l’assassinat de Kléber, il commande l’armée d’Orient avant de capituler en 1801 à Alexandrie devant les Britanniques. Converti à l’islam et marié à une Égyptienne, il adopte le prénom d’Abd Allah. De retour en France après sa captivité, il devient membre du Tribunat en 1802 puis gouverneur général de Toscane en 1808 puis de Venise (en bas) en 1809 où il meurt en 1810.

Entrée de Bonaparte au Caire, le 6 Thermidor an VI ( juillet 1798).
Parmi ses officiers, Menou, général de la Ive division.
Venise : place Saint-Marc, basilique (au fond), Palais des Doge (derrière
le campanile
). Menou, gouverneur général de la Vénitie y meurt en 1810.

La famille à Issy
Sa famille au début du XIXe siècle achète l’ancienne propriété de La Haye entre les rues Renan, Victor Hugo et Vaudétard. Rappelons que Jean de La Haye y avait accueilli en 1606 Marguerite de Valois ( la reine Margot) ; René de La Haye, quant à lui, a fait représenter en avril 1659 la Pastorale d’Issy, premier opéra en français qui sera recréé le 9 avril 2015 à Issy-les-Moulineaux. Cette propriété reste dans la famille Menou jusqu’en 1827. Elle est alors vendue à l’abbé Martin de Béranger qui la transforme en orphelinat de Saint-Nicolas. Après de gros travaux, cette ancienne demeure et ses jardins est remplacée par le groupe scolaire La Salle Saint-Nicolas, une résidence pour seniors et des immeubles d’habitation.
Voir : www.historim.fr/2012/03/jean-keymeulen-une-vie-au-college-saint.htm
P. Maestracci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire