8 juin 2016

Arménie : le génocide de 1915 reconnu par l’Allemagne

Le 2 juin 2016, le Parlement allemand a reconnu le massacre des Arméniens par les Turcs sous l’empire ottoman en 1915. Alliée militaire de la Turquie pendant les deux conflits des Première et Deuxième Guerres mondiales, l’Allemagne a marqué sa volonté de reconnaître le génocide du peuple arménien de 1915.

Le Parlement allemand, le Bundestag, souligne  "le rôle déplorable du Reich allemand qui, en tant que principal allié militaire de l’empire ottoman (…), n’a rien entrepris pour stopper ce crime contre l’Humanité… Le génocide arménien a été perpétré en 1878-1922 sur les territoires de l’Empire ottoman (la Turquie d’aujourd’hui), historiquement appelés Arménie occidentale, peuplés majoritairement par des Arméniens (65-75% de la population). Environ 1,5 million d’Arméniens sont morts et la population arménienne a disparu des régions historiques d’Arménie occidentale.
"Une vingtaine de pays, dont la France, l’Italie et la Russie, le Parlement européen et le Conseil oecuménique des églises, ont reconnu le génocide. Le gouvernement turc nie ce génocide et dit qu’il s’agissait d’une guerre civile et une famine, au cours de laquelle 300 000 à 500 000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort. » Source : Hurriyet Daily News, Spiegel


Monument au génocide arménien, rue de la Défense, Issy-les-Moulineaux. © A. Bétry



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire