26 juin 2016

Robert Choffé, chevalier de la Légion d'honneur

Robert Choffé, né le 8 août 1925, entre comme apprenti mouleur-fondeur chez Renault en octobre 1940, dans l'atelier de fonderie de bronze. A 19 ans, il s’engage dans les FFI à Issy-les-Moulineaux.
Après la destruction de la fonderie par un bombardement, le jeune homme est réquisitionné par l'occupant pour remettre en état les voies de chemin de fer détruites par les bombes. Par diverses actions, il participe au ralentissement de leur réfection, pourtant nécessaire aux déplacements de l’envahisseur. Il participe également à la prise du campement d’Issy-les-Moulineaux sur l’île Saint Germain.
En septembre 1944, Robert Choffé s’engage pour la durée de la guerre au 32e régiment d’artillerie et devient spécialiste en évaluation et calcul de positions de pièces 155. Participant à l'attaque de la poche de Royan, l’artilleur s’illustre à la pointe de Vallières et l’île d’Oléron, ce qui lui vaut à l’ordre du régiment une citation avec attribution de la Croix de guerre avec étoile de bronze.
Puis, c’est la poursuite de l’occupant jusqu’en Allemagne et, en juillet 1945, il est nommé maréchal des logis. Le 9 février 1946, l’artilleur à la fois sapeur démineur, est libéré de son engagement.

Robert Choffé, à la chevelure argent, dépose une gerbe au cimetière d’Issy, le 11 novembre 2015. © A. Bétry.
Le 18 juin 2016, M. Michel Rossignol, président du Comité de la Société des membres de la Légion d’Honneur de la ville d’Issy-les-Moulineaux, fait Robert Joffé (déjà titulaire de la Croix du Combattant Volontaire, de la Médaille militaire, du titre de Reconnaissance de la Nation) chevalier de la Légion d’honneur. A. Bétry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire