9 janvier 2018

Orange, un an après


Il y a tout juste un an, Historim consacrait un article à la fermeture d'Orange, le CNET http://www.historim.fr/2017/01/orange-quitte-issy-les-moulineaux-en.html Qu'en est-il aujourd'hui de l'avancement des travaux ? Notre Historimien Michel a obtenu les autorisations pour suivre et photographier le chantier. Reportage.



« Au CNET avait été regroupés tous les services de recherche des télécommunications dont 1 500 chercheurs et un centre de documentation technique spécialisé en télécommunications, informatique ou bureautique, comprenant plus de 33 000 documents et 480 revues.
Ses travaux dans le domaine des câbles, notamment, lui valent une reconnaissance internationale : c’est, par exemple, en 1947, la création de la technique des câbles sous-marins téléphoniques des grands fonds amplifiés. En 1953-1954, le centre d’Issy-les-Moulineaux incarne le nouveau CNET. En 1960, ses murs captent les signaux émis depuis Holmdel (États-Unis) et relayés par le satellite Echo 1 : c’est un prélude à la première retransmission transatlantique d’images télévisées d’Amérique en Europe captée à Pleumeur-Bodou le 11 juillet 1962. » (Le Patrimoine des Télécommunications françaises, Flohic éditions).
De ses laboratoires sortiront, entre autres, l’ébauche de la TNT, le Numeris, le Bi-Bop, etc.

Avant. © Michel Julien
Après. © Michel Julien

Ce 6 décembre 2017, la pelleteuse, de ses puissantes mâchoires, grignotait les derniers restes de la salle de conférences, ultime vestige de ce vaste édifice qu’était le CNET, dernier emblème de la ville. Une présence de soixante et onze ans au cœur de la ville.
Un vaste chantier commencé au mois de juillet avec, en préambule, la
« dépollution » de l’intérieur des édifices (voir plan ci-dessous) et le recouvrement des bâtiments (F) d’un voile en non-tissé (désamiantage) telle une œuvre de Christo.

Plan du CNET. © Michel Julien

Comme ont pu le voir les Isséens avec l’expo photo affichée sur les grilles qui entouraient le site, ce vaste ensemble a été acquis en 1944 auprès de l’ancienne usine Peugeot (3 ha) qui avait succédé, elle-même, à la biscuiterie Guillout.
En 1946, fut édifiée la première aile (B) le long de la rue Victor-Hugo. Ensuite, en 1954, fut construit le bâtiment principal (A), rue du Général-Leclerc suivi de l’aile (E1), rue Horace-Vernet. Puis, en 1963, celle-ci est agrandie (E2) et augmentée du bâtiment de sept étages (le plus élevé du site - E3) qui sera démoli en premier (juillet).
S’ensuivront les derniers bâtiments dans les années soixante-dix (F), le long de l’avenue de la République, le bâtiment (D) et la salle de conférences (H) qui avait été remaniée dans les années 1990.

Avant. © Michel Julien.
Après. © Michel Julien
Un nouveau cœur de ville verra le jour à cet emplacement… mais c’est une autre histoire.
Quant à Orange, ses 3000 salariés se réinstalleront à Issy-les-Moulineaux, en 2020 environ, dans un complexe situé en bordure de Seine, dessiné par l'architecte Jean-Paul Viguier. À suivre. Michel Julien.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire