14 avril 2013

L'épopée des frères Voisin, conférence de Bernard Marck

Encore une belle fin d'après-midi à la Résidence du Parc !


B. Marck. © A.Bétry
Bernard Marck, écrivain, journaliste, spécialiste de l'aviation qui vient de sortir une biographie en 2 volumes d'Antoine de Saint-Exupéry (éditions de l'Archipel), était particulièrement en verve pour nous faire revivre l'épopée des deux frères Voisin, Gabriel (1880-1973) et Charles (1882-1912).

Inventeur de génie, Gabriel - aussi doué pour la peinture que pour la mécanique - entraîne son jeune frère Charles, sur le champ de manœuvre d'Issy, dès 1907 où ils installent leur première entreprise : Frères Voisin. Succès assuré : le 13 janvier 1908, c'est à bord d'un aéroplane construit par les frères Voisin qu'Henri Farman effectue le premier vol officiel en circuit fermé de 1 kilomètre.

Biplan militaire surnommé "cage à poule".

Il remporte par la même occasion le grand prix Deutsch-Archdeacon. En 1909-1910, c'est une véritable usine qui voit le jour boulevard Gambetta (actuel boulevard des Frères Voisin) - la première au monde à fabriquer des avions en série. Gabriel, qui a perdu son frère dans un accident… d'automobile en 1912, devient en 1914 l'un des principaux fournisseurs d'avions de reconnaissance pour l'armée française. Puis de triplans, de bimoteurs  de plus en plus gros et de mieux en mieux équipés. L'usine s'agrandit et s'étend rue Jean-Jacques Rousseau (actuelle rue Guynemer) et rue Marceau.

Plaque d'immatriculation des premières C.1. © Coll. privée
La paix revenue, Gabriel se tourne vers la construction d'automobiles. Le 5 février 1919, la première voiture sort de l'usine. Il l'a baptisée la C1 - pour "char", surnom donné bien des années auparavant par les deux frères pour le dessin de leur première automobile. Le succès, là encore, est au rendez-vous puisque 1 millier de C1 sort des usines d'Issy-les-Moulineaux pour la seule année 1920. Voitures luxueuses, colorées (jaune ou bleu - ce bleu que Gabriel affectionnait et qui sera repris plus tard par le peintre Yves Klein), elles sont destinées au marché intérieur mais aussi à l'exportation.  La Société des Aéroplanes Voisin continue de fonctionner jusqu'en 1958. Parmi les employés devenus célèbres : Georges Marchais, mécanicien ajusteur en mai 1940. Et parmi les heureux propriétaires : Mistinguett, Maurice Chevalier ou Jean Gabin…Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de passionnés :
http://www.automobiles-voisin.fr/  Vous ne serez pas déçus !

Un grand merci à Bernard Marck pour nous avoir fait revivre avec brio Gabriel Voisin, ce personnage haut en couleurs, dont l'écrivain Paul Morand, son ami, disait qu'il était "un génie… en continuelle invention. Adoré et admiré de ses ouvriers… inventeur comme Vinci… indifférent à l'argent… se tuant autant au lit qu'à l'usine !" P.C.B.

Attention - notez dans votre agenda 
14 voitures Voisin seront présentes à Montlhéry les 20 et 21 avril 2013, information sur le site "Vintage Revival Montlhéry" http://www.vintage-revival.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire