2 mai 2015

Arménie - 7


Pour terminer cette évocation du génocide arménien à travers quelques témoignages, voici quelques citations sur l'Arménie et les génocides 
(1894-1896 ; 1915-1916) dont elle fut victime.





           

George Byron (1788-1824) 
"Il n'existe pas d'endroit sur notre planète aussi chargé de merveilles que l'Arménie. Si amer qu'ai été son destin et quel que soit son avenir, ce pays doit être l'un des plus intéressants qui soient dans le monde" (1810).

Alphonse de Lamartine (1790-1869)
"J'ai toujours aimé les Arméniens parce qu'ils sont le peuple de la bonne espérance parmi les populations actives, honnêtes et littéraires de l'Orient" (Souvenirs, impressions, pensées et paysage pendant un voyage en Orient, 1832-1833)


Émile Gallé (1846-1904), connu pour ses vases
"Le sang d'Arménie, meuble console en noyer turc, mosaïque de bois naturels. Prunus armeniaca est l'arbre national du pays martyr, l'Arménie. Ses rameaux en fleurs, en pleurs, s'incrustent, entaillés dans l'onyx oriental qui sert de tablette à cette console douloureuse". (Description d'une commode, exposée à l'Exposition universelle de Paris, de 1900, intitulée "Le sang d'Arménie". C'est ainsi que l'artiste veut dénoncer le premier génocide, celui de 1894-1895).

Joseph Kessel (1898-1970)
"Je me souviens très bien que, même dans l'horreur de la Première Guerre mondiale, la tragédie arménienne de 1915 a soulevé en moi une profonde émotion. Le mot génocide n'avait pas encore cours à cette époque, mais j'ai senti alors tout ce qu'il a signifié plus tard" (1975).

Franz-Olivier Giesbert (éditorialiste)
"Les nazis n'ont rien inventé en matière d'extermination. Les fanatiques de Daech non plus. Rares furent les survivants du génocide arménien, comme ces filles et ces garçons de moins de 12 ans qui étaient enlevés pour être placés dans des familles musulmanes, selon le principe des razzias de fourmis. Un siècle plus tard, en Turquie, c'est à peine s'il reste quelque chose de l'Arménie" (Le Point, 23 avril 2015).

Issy-les-Moulineaux, 26 avril 2015 ©A. Bétry



Célébration du centième anniversaire du génocide de 1915, au Monument de l'amitié franco-arménienne,
Issy-les-Moulineaux, 26 avril 2015. © A. Bétry

Plantation d'un arbre de la Liberté par André Santini, au parc Rodin, 26 avril 2015, à l'initiative
de la section isséenne de la Croix Bleue des Arméniens de France. © A. Bétry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire