14 juillet 2012

Incendie de l'usine Gévelot 1973 - appel à témoins

Une série de documentaires est en train d'être réalisée par la chaîne Planète sur les pompiers de Paris. Le premier épisode raconte l'explosion, suivie de l'incendie, qui se sont déroulé aux usines Gévelot à Issy-les-Moulineaux, en 1973.
Si vous avez été témoin, acteur ou victime de ce terrible accident, laissez un commentaire avec vos coordonnées et nous vous contacterons.
C'est urgent.
Merci beaucoup.

7 commentaires:

  1. bonjour
    je me prenomme Yves JEANVOINE j'ai servi 26 annés chez les Pompiers de PARIS grade SERGENT CHEF La nuit de l'incendie j'etais de garde au centre de secours de Chateau LANDON A PARIS X,vers les 2 heures du matin je suis partis avec une equipe pour le motif suivant deblais cartoucherie GEVELOT A ISSY LES MOULINEAUX arrivée sur place notre mission a eté de relever le personnel d'un fourgon pompe qui avait eté blessé au cours de nombreuses explosions ,nous sommes rentrés vers 12h00 à notre centre de secours ,et pour information le soir meme je suis intervenu secteur de montmartre pour un grand feu aux galeries BARBES
    trés cordialement
    jeanvoine.yves@wanadoo.fr

    RépondreSupprimer
  2. CHISLARD Michel29 août 2012 à 21:53

    Jeune sous-officier à la BSPP, j'ai participé à l'attaque directe de ce feu au moyen d'une lance canon "type PC" afin de stopper la propagation de l'incendie à la partie de la cartoucherie non touchée.
    (Capitaine Michel CHISLARD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur,
      Je suis la réalisatrice du documentaire sur la BSPP. Pourriez-vous me donner votre mail? J'aimerais vous contacter pour que vous me parliez de cette intervention.
      Bien à vous.
      Anaïs

      Supprimer
    2. MALTERRE Jean-Claude12 septembre 2012 à 10:31

      Bonjour,
      arrivé sur les lieux avec le premier départ de secours, j'ai établi la troisième grosse lance.
      Chargé d'un secteur, c'est par une chaleur intense et des explosions, qu'avec mon double porte-lance nous progressions dans les batiments E et F. Après leur extinctions nous attaquions les batiments B et C, lorsque la violente explosion de 01h19, fit tremblée le sol avant de me projeter violement en arrière.
      Inanimé un instant, sonné, étourdi, lors de cette projection, j'ai ressenti que ma jambe gauche était arrachée et restée dedans.
      Je fut ramassé puis évacué par car "Police-Secours" sur l'hôpital Ambroise Paré de Boulogne-Billancourt.
      Cordialement
      malterre.jc@orange.fr

      Supprimer
    3. Bonjour ,Mon pere a ete blesse sur ce feux ,il etait chef d'agre au F.M de clamart . Comment se procurer ce documentaire .Avec mes remerciement
      gerard.mazu@wanadoo.fr

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Ce jour là j'étais conducteur fourgon sous les ordres de Eugène C.chef de garde. Un feu déclaré sur notre Commune à Issy. Que n'a-t-on vu !!! Un vrai brasier. Une chaleur... des explosions... On était servi. J'ai établi 3 grosses lances à l'arrière du fourgon et mon chef m'a demandé de réclamer double renfort par radio. M. blessé, je l'ai remplacé à la grosse lance avec F. et un appelé conducteur a pris ma place au fourgon. Nous avons lutté toute la nuit avec tous les collègues de la région. Beaucoup de blessés. Nous en avons parlé pendant des années. Pour nous, ce fut le feu du siècle. Je m



    'appelle Roger dit Roro (roger.lelay@laposte.net).

    RépondreSupprimer