25 octobre 2015

La biscuiterie Guillout


Affiche publicitaire, 1890. © XDR
En 1841, un certain Edmé Guillout (1811-1893) fonde une entreprise spécialisée dans les biscuits et le pain d'épice, à Paris, rue Rambuteau. Très vite, trois usines fonctionnent à plein régime. Ce sont  : 12 millions d'oeufs, 750 000 kilos de sucre, 820 000 kilos de farine, 200 000 kilos de miel, 60 000 kilos d'amandes, 12 000 kilos de beurre, 25 000 kilos de vanille… qui sont utilisés par an par l'entreprise Guillout.

Sortie de l'usine Guillout. © XDR
Vers 1908, il transfère l'ensemble de ses usines à Issy-les-Moulineaux sur un terrain appartenant à la Congrégation de Notre-Dame, à l'emplacement du CNET. L'entrée donnait sur l'avenue de la République (ci-dessus).

Boite de biscuits.

Petit à petit l'activité de l'usine s'étend à la confiserie et au chocolat, des produits décorés plusieurs fois lors des Expositions universelles de 1878 et 1889 à Paris, 1894 à Anvers.
A la mort d'Edmé, son fils Edmond (1839-1903) reprend les rênes de l'entreprise familiale. Et pendant la Première guerre mondiale, on retrouve les biscuits et les chocolats Guillout dans le barda du poilu.
En 1933, la Société des Biscuits Guillout est absorbée par la Société des Biscuits Olibet. PCB


Vue aérienne de la biscuiterie Guillout, en plein centre ville d'Issy-les-Moulineaux. © XDR

Pour en savoir plus :
http://kapricorn8.blogspot.fr/2015/03/la-maison-des-biscuits-guillout.html

2 commentaires:

  1. Merci pour vos remarquables billets.
    N'est ce point sur ce terrain, en totalité ou en partie, que fut bâti le CNET, lequel va disparaitre, à son tour...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout à fait raison. D'ailleurs, nous ferons un article sur le CNET avant son déménagement.

      Supprimer