26 décembre 2015

Réponse - un coquillage à Issy

Voilà, voilà… Vous avez trouvé où se trouve accroché ce bien joli coquillage !


Cette superbe plaque de terre émaillée orne une maison de la place des Tilleuls, sur la façade, au-dessus de la porte d'entrée.

La maison au coquillage. © A. Bétry
Le bleu foncé évoque les mers chaudes en harmonie avec le thème de coquillages disposés à la manière d’un plateau de fruits de mer. Le coquillage central de forme conique est la reproduction d’une espèce tropicale, comparable à celle que l’on peut trouver dans les couches sédimentaires du Bassin parisien formées au fond de mer depuis longtemps disparues. Les coquilles saint-jacques qui l’entourent nous sont bien plus familières.

La décoration d’une façade avec des plaques de grès émaillé est typique de l’Art nouveau fin XIXe-début XXe siècle. Le turquoise est alors la couleur la plus fréquente. La mode du grès émaillé commence avec les Expositions universelles à Paris en 1878 et surtout 1889 pour orner les bâtiments publics avant que ce ne soit la mode pour les immeubles et les maisons particulières. Il y a deux fabricants réputés : la plus connue est l’entreprise Müller à Ivry et la plus proche de notre commune, Gentil & Bourdet à Boulogne-Billancourt.

Le décor émaillé est le plus souvent de taille modeste, répété et disposé en ligne. Dans le cas présent, l’originalité est qu’il s’agit d’un motif unique et assez grand (environ 40 centimètres de côté).

La place des Tilleuls à mi-pente tient son nom des arbres qui l’abritent, comme le montre cette carte postale (ci-dessous). Ils ont depuis bien poussé. La maison au coquillage est toute proche. P. Maestracci



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire