1 mai 2016

La centrale électrique Westinghouse

Usine Westinghouse, vue de la Seine. ©XDR
Pour les besoins de l’Exposition universelle de 1900 à Paris, dont le thème est "le bilan du siècle", la Société anonyme Westinghouse construit deux centrales électriques au charbon, dont l'une, en 1898, située aux Moulineaux, en bordure de la Seine (ci-dessus). Westinghouse exploite ces usines pour la Compagnie de l’Ouest. 

Le trottoir roulant et le Pavillon de l'Italie. © XDR
Une des stations du trottoir roulant
Elle permet, dès juin 1900, d’alimenter le chemin de fer électrique de l’Exposition universelle, l’éclairage de toutes les gares entre les Invalides et Meudon, entre Courcelles et le Champ de Mars. Elle fournit aussi l’énergie du métro et du tram et alimente le trottoir roulant (ci-dessus et à droite), l'une des grandes attractions de l’Exposition sur nommée "la rue de l'avenir".

La centrale électrique comporte une salle des machines (111 m x 21) avec 9 machines motrices, une salle des chaudières (il y en a 27), un atelier de réparation, un magasin, une salle des pompes pour l’alimentation générale d’eau, des bâtiments administratifs et des logements. Un pont transbordeur sur les quais de la Seine permet le déchargement du charbon… 70 tonnes brûlées par jour !
De loin, ces trois cheminées de 50 mètres de hauteur sont facilement reconnaissables (ci-dessous).
La distribution d’électricité est effectuée à l’aide de 3 sous-stations : Invalides, Champ de Mars et Issy.

Usine Westinghouse, vue de la ville. ©XDR
En juin 1913, la compagnie est cédée par les Chemins de fer de l’Etat à la Société l’Energie Electrique de la Région Parisienne. Puis, en 1924, nouvelle usine est construite, située à une centaine de mètres en aval de l’usine d’ordures ménagères, érigée en 1903, reconstruite en 1927, future TIRU en 1965, détruite en 2007-2010

Chars dans les ateliers, années 1940. ©XDR


L’usine se transforme, en 1935, en Ateliers de construction d’Issy-les-Moulineaux, (ci-contre), qui produit le char AMX en 1949 (A pour Ateliers MX pour Moulineaux). De 1991 à 2002, elle devient un atelier d’artistes, l’Artsenal. Puis le bâtiment est détruit. Heureusement des cartes postales nous en rappelant l'existence. PCB.

Pour en savoir plus:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire