1 juin 2017

Rue Michelet, Issy - Lycée Michelet, Vanves

Cette rue Michelet longue de 200 mètres environ, située dans le Quartier Centre-Ville/Corentin Celton/Les Varennes, relie par une légère montée la rue Renan à Vanves. 


Monument funéraire de
Jules Michelet, Père-La Chaise, Paris.

Elle rend hommage au grand historien du XIXe siècle, Jules Michelet (1798-1874), enterré au cimetière du Père-Lachaise, dans un monument funéraire offert par une souscription nationale (photo ci-contre). La rue Michelet est prolongée à Vanves par la rue Jullien, du nom du premier proviseur de 1864 à 1870.



Portail désaffecté du lycée Michelet.
Quelque temps plus tard, le lycée dont le domaine jouxte en partie cette rue, nommé Lycée du Prince impérial, créé par la volonté de Napoléon III, puis Lycée de Vanves en 1870 à la chute du Second Empire, prend le nom de lycée Michelet avec l'accord de la veuve de Jules, en 1888. En effet, Jules Michelet fut un des grands opposants au régime instauré par Napoléon III. Ce portail (photo ci-contre) est l’ancienne entrée par laquelle les familles venaient, au XIXe siècle et début du XXe siècle, en calèche puis en voiture visiter leurs jeunes fils qui étaient internes. 

Cette rue sur le côté gauche (numéros impairs) en montant, est longée par les bâtiments de l’ancienne Manufacture des Tabacs fondée en 1904 et, depuis 1984, reconvertie en immeubles résidentiels. Les trois bâtiments sur la gauche sont ceux de l’ancienne Manufacture des Tabacs. Tout au fond, on distingue l’ancienne entrée officielle du lycée Michelet et l’amorce de la rue Jullien (photo ci-dessous).

Vue de la rue Michelet, en contre-plongée.
Quelques bâtiments caractéristiques s’échelonnent du côté des numéros pairs. 
Tout d’abord à l’angle des rues Renan et Michelet un immeuble construit par Émile Delaire en 1903. Cet immeuble est de style post-haussmannien. Les balcons filants des deuxième et cinquième étages sont soutenus par de nombreuses consoles. Les garde-corps sont élégants tout comme les sculptures sur les deux façades et l’angle (photo ci-dessous).

Angle des rues Renan et Michelet
Carte postale ancienne.

Un peu plus loin, le pavillon au numéro 4 est celui de l’ancienne crèche de la Manufacture des Tabacs qui en arbore le monogramme MT sur la façade. 

Au  numéro 10, un immeuble résidentiel de style composite, avec deux avant-corps encadrant la partie centrale en retrait, offre un décor polychrome superbement restauré (photo ci-dessous). Son style est composite : l’encadrement des portes et fenêtres est en pierre. Les murs sont en briques polychromes dont le décor est de plus en plus diversifié aux deux premiers étages. En revanche, le troisième en briques rouges semble constituer une simple surélévation. P. Maestracci (texte et photographies).


Immeuble du début de siècle, au n°10.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire