10 mars 2018

Marc Bonnier, l'aviateur venu du Caire - 3 mars 1914

Marc Bonnier. © Air-Journal
Le 3 mars 1914, le pilote Marc Bonnier (ci-dessus), né le 19 février 1887, et son mécanicien Joseph Barnier atterrissent sur le champ de manœuvres d'Issy-les-Moulineaux après un raid aérien de plusieurs mois. Pour l'accueillir, la foule est immense et, parmi les officiels, on remarque Henry Deutsch de la Meurthe, président de l'Aéro-Club, grand mécène du monde de l'aviation.

Le périple
Parti de Villacoublay  le 10 novembre 1913, il atterrit au Caire le 1er janvier 1914. Puis redécolle pour rejoindre Issy-les-Moulineaux le 3 mars 1914. Il a effectué ce long périple sur un monoplan Nieuport.
Ce jeune homme, blond aux yeux bleus, n'en est pas à son premier exploit. Mais celui-là, jusqu'aux pyramides d'Égypte, a un retentissement fou. Partout dans les villes où il se pose : Port Saïd, Alexandrie, Mansourah… c'est le même enthousiasme : " Il n'y a que le diable pour faire cela, ou un Français !"
La mort
Peu après son retour, la guerre éclate. Il rejoint une escadrille sur le front belge. Puis, en 1916, on l'envoie en Russie. Et c'est là au cours d'un simple vol d'essai que l'accident a lieu et qu'il en perd la vie. Il n'a pas 30 ans.
Un an plus tôt, l'un de ses chefs faisait ce commentaire : "Ses remarquables qualités de pilote et son expérience de navigation aérienne n'ont cessé de s'affirmer en toute circonstance". PCB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire