19 mars 2018

Issy-les-Moulineaux : les Bords de Seine

La visite du quartier d’affaires pour les Historimiens s’était faite en juin 2017 en pleine canicule. Rien à craindre de ce côté pour celle de samedi 17 mars 2018. En effet, pluie et neige ont revêtu le quartier d’un voile humide sur les immeubles et la chaussée, rendant les trottoirs aussi étincelants que déserts. 


L'immeuble Galéo dessiné par Christian de Portzamparc.
Bureaux de Bouygues Immobilier.
Le départ fut consacré à trois ensembles de bureaux visibles de loin, près de la Seine et du boulevard périphérique : le « trident » occupé par le siège de Microsoft Europe, de l’autre côté du boulevard Gallieni, l’immeuble Galéo occupé par Bouygues Immobilier (ci-dessus), inauguré en 2009, et la tour Sequana du groupe Accorhôtels, rue Farman, se détache un peu plus loin sur le ciel.

Ensuite, la rue Desmoulins servit d’axe majeur car elle permet de nombreux points de vue de part et d’autre sur d’autres immeubles de bureaux occupés par Safran, Johnson et Johnson, La Poste pour ne prendre que quelques exemples. Toute proche, l’École Française du Barreau mérite le détour.

La ZAC du Val de Seine est en plein chantier pour accueillir d’ici quelques années les sièges de CapGemini et Orange. Rue Rouget de Lisle, des bureaux ont remplacé La Blanchisserie de Grenelle.


Eco-quartier des Bords de Seine, sur le quai de la Bataille de Stalingrad.
La visite s’est terminée dans l’écoquartier des Bords de Seine (ci-dessus) occupant en grande partie l’emplacement de l’ancienne TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains). Les élégants immeubles de bureaux à droite sont l’œuvre de l’architecte Jean-Paul Viguier. Au fond, on voit les tours d’habitation de l’ilôt sud de la ZAC du Val-de-Seine et l’immeuble Aquarel proche de la Seine. Ils sont en cours de finition. En contrebas à gauche, la promenade aménagée depuis peu sur les berges du fleuve
Texte et photographies P. Maestracci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire