9 avril 2012

La baronne de Laroche, brevet n°36

Elise Deroche (1886-1919), plus connue sous son pseudonyme de baronne Raymonde de Laroche, est la première femme à obtenir le 8 mars 1910 le brevet de pilote-aviateur décernée par l'Aéro-club de France (le brevet n°36). Jeune fille ambitieuse, aux talents multiples (sportive accomplie, actrice dramatique, sculpteur), cette Parisienne, amie de Mistinguett, tombe sous le charme de ces drôles de machines, grâce au constructeur Charles Voisin qui l'initie au pilotage.

Chapeau à plumes pour mieux voler. © XDR
Elle est de tous les meetings aériens : de Budapest à Rouen, de Saint-Petersbourg à Heliopolis, rivalisant avec les plus grands pilotes de son temps. Elle remporte deux fois la Coupe Fémina, cette compétition créée, en 1910,  par le journaliste Pierre Laffite, une épreuve de totalisation de distance réservées aux aviatrices. Elle parcourt la distance de 323 kilomètres.
Un accident en juillet 1910 la cloue de longs mois sur son lit : pas moins de dix-huit fractures, lors de la grande semaine de l'aviation en Champagne. Deux ans plus tard, elle revole.
Après la guerre, elle se spécialise dans les vols d'altitude, s'appropriant, à Issy-les-Moulineaux, le 7 juin 1919, le record avec 3 900 mètres, battu quelques jours plus tard par l'Américaine Ruth Law, récupéré par la Baronne le 12 juin 1919 avec une vol à 4 800 mètres.
Une carrière brutalement arrêtée, un mois plus tard,  le 18 juillet, au cours d'un vol d'entraînement en baie de Somme en vue de la prochaine coupe Fémina. PCB.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire