10 novembre 2013

14-18 : hommage aux sportifs tombés au champ d'honneur

Élever un monument pour leur rendre hommage, telle est l’idée de Michel Merckel, ancien professeur d’éducation physique, auteur du livre, 14-18, le sport sort des tranchées (éditions le Pas d'oiseau), couronné le 9 novembre, à Tours, par le prix Littéraire La plume et l'épée (décerné par le ministère de la Défense).
Le directeur général de la Mission du Centenaire est enthousiaste et favorable à cette réalisation que le quotidien l’Equipe devrait reprendre dans ses colonnes à l’occasion du 11 novembre, anniversaire de la victoire de 1918.

Michel Merckel. © XDR
Le jeudi 5 décembre, Michel Merckel (à droite) viendra parler de son projet et de son livre au Restaurant du stade, à partir de 18h30 (entrée libre). Une bonne occasion de découvrir, parmi la liste des sportifs morts au combat durant la Grande Guerre, les noms de quelques aviateurs dont certains très connus comme Roland Garros ou Jules Védrines qui remporta la course Paris-Madrid en 1910 (voir rubrique Aviation). Ils sont treize, à être passés par Issy-les-Moulineaux et à s’être battus en Champagne, en Picardie ou dans les autres zones et à y être restés.

Voici leurs noms : Bedel, René ; Bonnier, Marc ; Brindejong des Moulinais, Marcel ; Chemet, Georges ; Garaix, Victorien ; Garros, Roland ; Gilbert, Adrien ; Guillaux, Maurice ; De Manthe, Gaston ; Pegout, Adolphe ;  Pourpe, Marc ; Rumpelmayer, René ; Védrines, Jules.

Rendez-vous donc chez Serge Rebondy dans son restaurant-musée, 5 avenue Jean-Bouin. En hommage à ces héros. A.B.


© Alain Bétry
Monument aux morts d'Eclaron (Haute-Marne). © A. Bétry
Et pour retrouver la liste - presque exhaustive - des 425 champions sportifs tués au cours des combats :
www.historim.fr/2011/11/14-18-liste-des-425-champions-francais.html

1 commentaire:

  1. Bonsoir monsieur,

    Je travaille sur le 28e Régiment d'infanterie (http://vlecalvez.free.fr/).

    Est-ce que vous connaissez les régiments de ces sportifs ? Y a-t-il des gars du 28e parmi eux ?

    En vous remerciant

    Bien cordialement

    Vincent

    RépondreSupprimer