22 mars 2014

Edmond Yon peint Issy

Né et mort à Paris, cet artiste (1836-1907) est à la fois peintre, aquarelliste, graveur et illustrateur. Il collabore régulièrement à deux journaux :  Le Magasin pittoresque, qui paraît de 1833 à 1938 ; et le Monde illustré qui sort de 1857 à 1940, puis auprès guerre de 1945 à 1956. Ce paysagiste excelle dans les scènes de bords de l'eau. Lorsqu'il peint le printemps ou l'automne, c'est toujours près d'une rivière. Et lorsqu'il croque le village d'Issy (ci-dessous), la Seine n'est pas loin - sur la gauche.

Paysage d'Issy, 1875. Ph. Pascal Lemaître. Musée de Sceaux.

Il expose au Salon de Paris en 1865, au Salon des Artistes français, et obtient plusieurs récompenses.
Il se fait connaître, est promu chevalier de la Légion d'honneur en 1886. Lors de l'Exposition universelle de 1889, le salon annuel de la rue de Sèze qui se tient en avril, rassemble de nombreux peintres. 13 membres de la Société des pastellistes, créée le 13 mars 1885, sont distingués, dont Edmond Yon qui reçoit la médaille d'or.

Il s'éteint à Paris et est enterré au cimetière du Père-Lachaise, à Paris.  PCB.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire