4 mars 2014

"La Pastorale d'Issy” : un opéra qui ressuscite

Souvenez-vous… Nous avons évoqué cet opéra français dans l'un de nos tout premiers articles sur le site (http://www.historim.fr/2010/12/1659-la-pastorale-dissy.html).
Une fierté pour notre ville que ces cinq actes composés par MM. Cambert et Perrin,  donnés plusieurs fois en avril 1659 chez M. de La Haye, maître d'hôtel de la régente. Avec un succès tel que, le roi Louis XIV, avant même la fin du mois, en demandait une représentation exclusive dans son château de Vincennes.

La curiosité des Historimiens commence à être bien connu de vous. Nous avons donc cherché le livret, puis la partition pour pouvoir vous offrir cet opéra… Si les paroles ont été retrouvées dans une bibliothèque universitaire de l'État de New York, aucune trace de la partition qui a bel et bien été perdue…

© Alain Bétry
Roberto Benzi (à droite) et Satoshi Kubo (à gauche). © A. Bétry
Qu'à cela ne tienne ! Nous avons décidé de relever le défi… trouver un conseiller musical, un compositeur, des musiciens et des chanteurs pour se lancer dans cette aventure, que soutient le chef d'orchestre de renommée mondiale, Roberto Benzi, et  ressusciter la Pastorale d'Issy. Le quotidien Le Parisien a consacré une page entière (9 novembre) à ce grand projet qui prend forme avec aux manettes  Benjamin Attahir, le compositeur et chef d'orchestre, chargé de l'orchestre, et Satoshi Kubo, conseiller musical, chargé, lui, de recruter les sept chanteurs.

© Alain Bétry
Benjamin Attahir (à droite) et la présidente d'Historim (à gauche). © A. Bétry

Et pour saluer cette initiative, nous avons ouvert une page Facebook (lien ci-dessous) pour découvrir les musiciens et les chanteurs qui ont été choisis, les instruments anciens qui seront utilisés, les grandes étapes de la mise en œuvre de ce chantier musical des plus originaux.
Plusieurs rendez-vous sont d'ores et déjà pris : le 21 septembre 2014 (dans le cadre des Journées du Patrimoine), au Musée français de la carte à jouer où sera donné un extrait de la Pastorale d'Issy ; en avril 2015,  de nouveau au Musée, mais aussi à l'auditorium pour deux ou trois représentations.

Seul bémol, le financement. Notre trésorier y travaille d'arrache pied, multipliant les demandes de subvention et les aides en tous genres. L'optimisme est de mise… même si, pour l'instant, nous n'avons pas de résultat. Pensez donc à en parler autour de vous.  PCB

Retrouvez tout sur la Pastorale d'Issy, sur notre page facebook :


www.facebook.com/pages/Historim/667840619946979?code=27328

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire