16 mars 2014

Insécurité à Issy… au XXe siècle


En 1918, puis en 1940, Issy-les-Moulineaux fait la une des faits divers. Et c'est en mars !

Achille Landry, chef d’une bande de cambrioleurs de Meudon et d'Issy-les-Moulineaux. Tira des coups de revolver sur des policiers qui les poursuivait, blessant l'un d'eux. Son complice principal, Richard, est condamné  le 28 mars 1918 à quinze ans de travaux forcés, et les autres à des peines s'échelonnant de dix ans de travaux forcés à trois ans de prison. Il est gracié le 28 mai 1918.

Le 15 mars 1940, les frères Vocoret, qui avaient abattu trois policiers à Issy-les-Moulineaux, sont les premiers guillotinés à l'intérieur d'une prison, celle de la Santé, à Paris. Le 24 juin 1939, en effet, le président du Conseil Edouard Daladier, choqué des images - photos et vidéos - prises huit jours plus tôt, lors de l'exécution d'Eugène Weidmann, un multirécidiviste, prend un décret-loi interdisant dorénavant les exécutions en public. PCB

Dernière exécution publique, 24 juin 1939, à Versailles.
Weidmann, le condamné. Ph. XDR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire