18 mars 2016

Henri Matisse - conférence

Jeudi 17 mars, sous un beau soleil, vous étiez nombreux à vous presser à la Résidence du Parc pour découvrir - ou redécouvrir - grâce à notre Historimienne Pascale, toujours aussi brillante, ce peintre (isséen pendant une dizaine d'années).

Henri Matisse (1869-1954) est un artiste inventeur.
Sa technique évolue au fil du temps, marqué constamment, en revanche, par la présence de tissus, de tapis, de tentures dans ces tableaux - un héritage de ses ancêtres tisserands. Par la présence aussi de deux thèmes qui reviennent régulièrement : les poissons rouges et les bouquets de fleurs. Enfin, par l'utilisation de la couleur. Ne disait-il pas :

"Un ton seul n'est qu'une couleur. Deux tons, c'est un accord, c'est la vie".

Résidence du Parc. Une soixantaine de personnes écoutent Pascale parler de la Danse (projeté sur le mur du fond).

En 1904, avec Luxe, calme et volupté, il utilise le Pointillisme.
En 1905, avec Femme au chapeau, il invente le Fauvisme, dont il devient le chef de file.
En 1907, en contact avec l'art africain, il invente, avec un autre artiste, le mot Cubisme.
Sans oublier, l'invention des papiers gouachés découpés.

En 1909, Matisse s'installe à Issy-les-Moulineaux (jusqu'en 1919). C'est dans cette maison, toujours propriété de la famille, qu'il produit certains de ses plus beaux chefs-d'œuvre. Comme, la Danse et la Musique, vendus à un collectionneur russe, Sergueï Chtchoukine. Deux toiles que l'on peut admirer aujourd'hui à l'Ermitage de Saint-Petersbourg.

Après son séjour isséen, Matisse s'installe sur la Côte d'Azur, voyage à Tahiti, au Maroc. Un pays qui l'inspire dans ces représentations d'odalisques, comme Nu bleu en 1952, un tableau reproduit sur la porte d'entrée du Collège Matisse (27 rue Ernest Renan).

Merci encore à Pascale, à Denis et à la Direction de la Résidence du Parc. PCB

Retrouvez Matisse sur notre site :
http://www.historim.fr/2012/07/les-tilleuls-de-matisse.html
http://www.historim.fr/2010/12/matisse-issy-latelier-dans-la-verdure.html
http://www.historim.fr/2010/12/matisse-issy-latelier-dans-la-verdure.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire