19 octobre 2013

Séquence nostalgie : l'ancienne école Voltaire

École Voltaire A (pour les garçons). Une rue, aujourd'hui disparue, longeait le bâtiment à 3 étages. Coll. Particulière.

Alors que débutent les vacances de la Toussaint, petit retour sur l'histoire de l'école Voltaire A (pour les garçons), dans le quartier Centre Ville-Corentin Celton.
L’ancienne école tenait son nom de la place éponyme située à un carrefour stratégique entre la route de Versailles (rues Ernest Renan et du Général Leclerc) et du chemin de Grande Communication (boulevards Voltaire et Gambetta). C’est le centre de la vie isséenne jusqu’au déplacement de la mairie en 1895. Quant à la place, elle s’appelle Paul Vaillant-Couturier depuis 1937. 

L'Ecole au fond ; à gauche, la petite maison du gardien. © Pierre Fallourd

L'école de quatre classes est reconstruite en 1876 à l’emplacement d’une autre école communale plus ancienne. La construction coûte alors 66 443,53 francs avec un léger dépassement du devis. De l’autre côté de la rue sont bâties une école de filles (future Voltaire B) et une école maternelle. N’en subsiste que l’Espace Savary construit par l’architecte Delaire en 1910.


Photo de classe CE2, années scolaire 1962-63.
Coll. Ch. Legay/Copains d'Avant.

L’école Voltaire A est par la suite agrandie et devient mixte. Bâtiment de 3 étages sur cour de récréation en briques avec des bandeaux de pierre blanche soulignant l’horizontalité de l’ensemble (photo et carte postale ci-dessus). Le dernier étage semble avoir été surélevé par la suite. L’entrée pour les élèves et les enseignants se faisait par le pavillon du gardien à gauche. En revanche, la grille séparant la cour de la place comportait un portail pour les véhicules.


Démolition de l'école en 2000.  Pierre Fallourd.


Lors de la rénovation de l’hôpital et de la place en 2000, l’école Voltaire A est démolie (photos ci-contre), puis reconstruite entre les rues Maurice Champeau, Guynemer, Séverine et allée Saint-Sauveur. A son emplacement, s'élève un immeuble résidentiel donnant sur la place et le parvis de l‘hôpital, devenus des espaces piétonniers. 
Démolition. Au fond, le clocher de l'espace Saint-Sauveur.
© Pierre Fallourd


Les photographies ont été prises lors de la démolition par M. Pierre Fallourd qui a gentiment décidé de les faire connaître à Historim. Qu’il en soit profondément remercié.  P. Maestracci






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire