4 octobre 2018

Roland Garros - Centenaire de sa mort 5 octobre 1918

Roland Garros (1888-1918). © XDR

Roland Garros, celui qui a donné son nom au stade de tennis de la Porte d’Auteuil, est un aviateur bien connu des Isséens.


Il est né pourtant bien loin de là, le 6 octobre 1888, à Saint-Denis, capitale de l’ïle de La Réunion. Il est mort un peu moins loin dans les Ardennes, plus exactement à Vouziers où se trouve sa tombe, lors d’un combat aérien. C’était le 5 octobre 1918, il y a tout juste 100 Ans.

S’il est si connu des Isséens, c’est qu’il a appris à piloter un aéroplane sur le champ de manœuvres d’Issy. C’était sur la célèbre « Demoiselle » de Santos-Dumont (ci-dessous)… une aventure que l’on vous a fait revivre lors des Journées du Patrimoine 2016 (http://www.historim.fr/2016/09/du-musee-lheliport-le-18-septembre-2016.html).

Roland Garros sur "la Demoiselle", Issy 1910. © XDR
Copie de "la Demoiselle", sur la terrasse du Musée français de la carte à jouer.
Journées du patrimoine 2016. © PCB.

Et puis, il a participé à la toute première grande course aérienne au monde : Paris Madrid. Un départ devant des milliers de spectateurs, toujours à Issy. Une course que l’on vous a raconté en 4 épisodes (http://www.historim.fr/2012/07/course-daviation-paris-madrid-1911.html)

Roland Garros, c’est aussi : une tournée acrobatique aux États-Unis en 1910 ; la première traversée de la Méditerranée le 23 septembre 1911 ; des inventions techniques de guerre, comme le tir à la mitrailleuse à travers l’hélice ; quatre victoires aériennes… il meurt avant la cinquième et ne peut donc faire partie des célèbres « as », ceux qui ont obtenu 5 victoires ! Et c'est aussi un très joli livre pour enfants, publié cette année aux éditions Quelle Histoire (https://www.quellehistoire.com) ! PCB



Quelle Histoire éd. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire