21 mars 2011

Matisse : huit ans de créations à Issy

 Henri Matisse (1869-1954), devenu au Salon d'automne de 1905, chef du mouvement fauve, auquel se joignent Derain, Van Dongen et Vlaminck, s'installe à Issy en 1909, dans une belle maison bourgeoise située à l'angle actuelle des rues Baudin et avenue du Général de Gaulle (dans les Hauts d'Issy). Il veut être près de la capitale tout en étant proche de la nature. Il va y rester jusqu'en 1917.
Dans le parc, il se fait construire un vaste atelier, dont il ne reste rien aujourd'hui. Sauf des tableaux : l'Atelier rose et l'Atelier rouge (en 1911). Et une description très détaillée : "Cette bâtisse rectangulaire de bonne dimension était peinte en blanc à l'intérieur et à l'extérieur, avec de grandes fenêtres (dans la toiture et sur le côté), d'où la chaleur et la sensation de plein air. C'était un local de travail vaste et simple, où murs et chevalets étaient occupés par de grandes toiles extraordinaires aux couleurs vives", raconte la journaliste américaine, Clara MacChesney, du New York Times le 9 mars 1913. La jeune femme rend visite au peintre au cours de l'été 1912. L'artiste lui confie : "Dites aux Américains que je suis un homme normal, que j'ai trois enfants, que je vais au théâtre et fais de l'équitation, que j'ai une maison confortable, un beau jardin que j'aime avec des fleurs…"


La maison de Matisse, 92 avenue du Général de Gaulle. © A. Bétry

Dans cette propriété, Matisse réalise une soixantaine de tableaux, des dessins et des sculptures, parmi les plus réussis. C'est l'époque où le maître peint une partie des 37 tableaux que lui achète l'un des plus grands collectionneurs russes de l'époque, Serguei Chtchoukine, dont la Danse et la Musique, aujourd'hui conservés au musée de l'Ermitage de Saint-Petersbourg. La correspondance entre les deux hommes a été conservée. De Moscou, le 31 mars 1909, Chtchoukine écrit à Matisse : "Cher Monsieur, Je trouve votre panneau la Danse d'une telle noblesse que je pris la résolution de braver notre opinion bourgeoise et de mettre sur mon escalier un sujet avec le Nu. En même temps, il me faudra un deuxième panneau, dont le sujet serait très bien la Musique…"
En 1917, Matisse et ses proches quittent Issy pour le Midi où le peintre finira ses jours. La maison, inhabitée depuis plusieurs années, appartient toujours à la famille qui souhaite vendre. Mais à qui ? Une fondation… la Mairie… des entrepreneurs immobiliers… Que va devenir cette propriété où furent créés tant de grands chefs-d'œuvre tels les Demoiselles à la rivière, la Leçon de piano ou le Rideau jaune ? L'avenir nous le dira.                                                                                          P.C.B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire