23 mai 2013

Jongkind peint Issy-les-Moulineaux

Un artiste sur le chemin des bois de Clamart passe par les hauteurs d’Issy et réalise une délicieuse aquarelle in situ. Il précise au bas de l’image : « Issy 24 mai 61 près Paris ». Le titre de l'œuvre : "Une rue étroite à Issy et deux petites études de paysage." Que l'on distingue sur la droite de la toile.


"Une rue étroite à Issy". Jongkind, vers 1861. Aquarelle, encre noire, pierre noire.
Musée d'Orsay, conservée au Musée du Louvre. © RMN-Grand-Palais/Th. Le Mage.

Ce peintre et aquarelliste, c'est Johan Jongkind, né aux Pays-Bas en 1819, et mort dans l’Isère en 1891. Il est connu pour ses marines et ses paysages peints sur le motif. Il est considéré comme un précurseur des Impressionnistes.

L'aquarelle (hauteur : 22,7 cm; largeur : 18,5 cm) représente l’église Saint-Étienne vue de la rue de l’Abbé Grégoire. Au premier plan, quelques silhouettes et un cheval attelé à une charrette pour le pittoresque. Sur la gauche, la devanture d’une boutique dont la raison sociale est peinte sur la façade. Au fond de la perspective, le clocher de l'église du XVIIe siècle.  P. Maestracci

PS : Merci à l’Isséenne qui a débusqué l’aquarelle dans l'ouvrage Jongkind Aquarelles (Bibliothèque de l’Image, 2002).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire