22 janvier 2014

Allégories dans les Hauts d'Issy-les-Moulineaux


Ph. P. Maestracci

Un immeuble de style classique sobre fut construit 2 rue Jules Guesde. Sous un fronton triangulaire central, quatre têtes ornent une corniche entre les deuxième et troisième étages (ci-dessus). Elles sont groupées deux par deux et symbolisent deux secteurs économiques et deux pouvoirs. Tous les visages ont des traits marqués, des yeux enfoncés et la bouche ouverte. Il s’agit d’hommes d’un certain âge qui semblent vociférer, du moins s’exprimer vigoureusement.

Photo P. Maestracci
Tout à gauche, une tête d’homme est placée au-dessus d’un flambeau ; deux mains dont on distingue que les pouces posent une couronne de laurier. On peut imaginer que cela symbolise l’industrie triomphante (ci-contre). A l’époque de la construction de l’immeuble, c’est la Révolution industrielle dominée par la métallurgie. En vis-à-vis, une tête couronnée de feuilles de vigne avec une serpe en guise de collier. C’est évidemment une allégorie de l’agriculture sous forme d’un dieu champêtre.

PH. P. Maestracci

Sur la droite de l'immeuble, ce sont deux allégories des pouvoirs politique et religieux. Le roi couronné et, à sa droite, un religieux sous sa capuche de bure avec un rosaire et une croix latine.


L’intention du sculpteur et de son commanditaire n’est pas limpide. Est-ce une dénonciation ou une célébration des puissances économiques, politiques et religieuses de la France de la fin XIXe-début du XXe siècle ? Photos et texte P. Maestracci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire