28 janvier 2014

L'escapade du tsar Pierre le Grand de Russie à Issy

Et oui, Pierre Le Grand (1672-1725), l'héritier des Romanov, le champion des relations franco-russes profite de son séjour en France en 1717 pour rendre visite au maréchal d'Estrées, à Issy.

Paul Delaroche. Ph. XDR
Pierre le Grand de Russie par Paul Delaroche.
Le tsar débarque à Dunkerque le 21 avril, sous la régence du duc d'Orléans, deux ans après la mort de Louis XIV. Pendant tout son séjour il cherchera à garder l'incognito. Il a à son service le sieur de Liboy, gentilhomme attaché à la chambre du roi qui nous relate quelques anecdotes : "Le Czar est de la plus grande taille, un peu courbé et la teste penchée à l'ordinaire. Il est noir et a quelque chose de farouche dans la physionomie… Il se lève matin, dîne vers dix heures, soupe vers les sept et se retire avant neuf. Il boit des liqueurs avant les repas, de la bière et du vin l'après-midi, soupe peu et quelquefois point du tout."
Son séjour parisien est bien rempli comme on peut le noter sur cet empli du temps : "Le 12 mai on le conduisit à l’Observatoire, aux Gobelins, au Jardin du Roi ; le 14 à la grande galerie du Louvre où on lui montra le plan des villes fortifiées ; le 16 aux Invalides où il goûta la soupe des soldats, but à leur santé, et, après avoir tâté le pouls à l’un d’eux qu’on tenait pour perdu, lui prédit qu’il en reviendrait  ; le 17 à Saint-Cloud ; le 18 à Issy ; le 21 au Luxembourg ; le 23 à Meudon ; le 24 aux Tuileries ; le 25 à Versailles ; le 26 à Marly. "


Nicolas de Largillières
Le maréchal d'Estrées
par Nicolas de Largillières
Donc le 18 mai, le tsar est à Issy. Il se rend chez Victor Marie d'Estrées (1660-1737), un militaire à la retraite, savant et collectionneur.
Le duc de Saint-Simon (1675-1755) raconte dans ses Mémoires : "Le czar Pierre parcourant l'Europe pour s'instruire fut très empressé lorsqu'il arriva à Paris de voir le maréchal d'Estrée, eut avec lui plusieurs entretiens, voulut même passer, loin des courtisans et curieux, une journée entière avec lui, dans sa maison d'Issy, et dit que dans un jour d'entretien il en avait plus appris que dans ses voyages, ses lectures et ses réflexions". A son tour le marquis Dangeau (1638-1720), diplomate et mémorialiste, relate dans son Journal : "Mardi 18 [mai 1717].  Le tsar alla à huit heures du matin à Issy, chez le maréchal d’Estrées, qui le vint prendre dans son carrosse ; il y dina et y demeura fort longtemps. L’après-dinée, ce maréchal lui fit voir beaucoup de choses qui ont rapport à la marine, qui est la grande passion du tsar. »

L'archéologue et historien français Jacques Antoine Dulaure dans son Histoire des environs de Paris (1838) pense que la propriété du maréchal d'Estrées est celle de la reine Margot, dans laquelle le cardinal Fleury s'éteindra plus tard, et qui est devenu le Grand Séminaire (ci-dessous) qu'un certain nombre d'entre vous ont eu la chance de visiter http://www.historim.fr/2011/12/visite-privee-dissy-grand-seminaire-et.html. PCB

© Alain Bétry
Le Grand Séminaire d'Issy, ancienne propriété du maréchal d'Estrées © Alain Bétry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire